@import((rwml-menu))
@import((rwml-menu))
Stacks Image 2546
Stacks Image 477



Jean-François Larrieu

Jean-François Larrieu

EN

FR

My Image
ACTUALITÉS
NEWS

Larrieu et les couleurs

“La couleur, c’est l’inverse du néant”.
Dans cette phrase, Jean-François Larrieu résume tout son rapport aux couleurs. 

“Colour is the opposite of void”. 
In this statement, Jean-François Larrieu summarizes his connection with colours. 

Pour Jean-François Larrieu, positiver dans la création est la fonction d’un artiste. Il explique que c’est la couleur qui apporte à sa peinture ce côté solaire, gai et positif. Elle lui permet de créer le contraste et la vie sur la toile. Pour l’artiste, pas de doute, c’est dans la couleur que se cache le suc de la vie. 

For Jean-François Larrieu, creating positivity through art is the objective of every artist. He explains that colours bring joy and brightness to his paintings. They enable a sense of contrast and create life on the canvas. For the artist, there is no doubt: colours are the juice of life!

Gérard Gamand, ancien rédacteur en chef du magazine Azart, analyse le rapport de Jean-François Larrieu à a couleur : 
“Magie de la lumière captée par une matière voluptueusement travaillée, fééries colorées toutes vibrantes de transparence, chatoiement chromatique parfaitement maîtrisé : cette peinture s’adresse à tout le monde. […] Les teintes de sa palette sont poussées au paroxysme dans de grandes compositions mouvantes où les formes n’existent que par l’acte de peindre. Tout s’ordonne sur la toile par des couches successives reprises par un pinceau manifestement jouissif, lorsque la couleur prend possession de la surface.”

Former editor-in-chief of Azart Magazine Gérard Gamand has analysed Larrieu’s relation with colour: 
“The light’s magic captured by such finely-worked, voluptuous matter, illuminated fairies vibrating and transparent… the genius of sparkling chromatics: Larrieu’s style touches us all. […] The tints of his palette are pushed to the paroxysmal in large, metamorphosing compositions where shapes owe their existence to the very act of painting. It all comes together on the canvas, successive layers of emotion revisited by a paintbrush in the throes of exhilaration, where colour takes possession of the surface.”

Tous les éléments convergent… Ce n’est pas pour rien que les palettes de Jean-François Larrieu rivalisent de couleurs lumineuses et chatoyantes. 

All information combine to each other… Larrieu’s palette is full of bright and sparkling tones for a reason. 

Peindre la poésie

Peintre de la nature et de la vie, Jean-François Larrieu a développé un univers pictural qui ne ressemble à aucun autre. Il joue avec les couleurs, le plus souvent dans des tonalités chaudes et chatoyantes. 
Ses tableaux sont un assemblage d’une multitude d’éléments, comme les pièces d’un puzzle. Chaque entité est à sa place et répond à une architecture définir. 

C’est ce qui donne à ses œuvres énergie et mouvement. Elles dégagent ainsi de la joie, de la tendresse et sont à l’image de la vie, sensibles et entières. 

Plongez dans cet art singulier, et partez dès maintenant pour un voyage aux confins de l’univers poétique du peintre Jean-François Larrieu ! 

Painting poetry

Painter of Nature and Life, Jean-François Larrieu has developed his own pictorial world. He loves to play with colours, most often in warm and scintillating hues. 
His paintings are an assembly of a multitude of elements, like pieces of a puzzle. Each entity is perfectly in its place, filling its role as an integral part of one architecturally defined ensemble. 

It is what gives his work such energy and movement. His artworks vibrate joy and tenderness. They are the image of life, sensitive and authentic. 

Let’s dive into this singular artwork, and leave for a dreamlike journey into Jean-François Larrieu poetic world! 

Invitation, par Christine Barrier

Il me semble qu’on ne “regarde” pas un tableau de Jean-François Larrieu, on y “entre”… C’est une invitation, comme une porte ouverte à la rencontre, dans une éblouissante interaction où l’artiste révèle sa spontanéité, ses élans, sa chaleur intérieure mais aussi sa pudeur, comme une retenue qui reste là, en suspens, d’une révélation plus intime… qui se découvre plus qu’elle ne se donne en convoquant l’émotion du spectateur. 

It seems to me that one does not “look at” a painting by Jean-François Larrieu, one “enters into it”… it’s an invitation, like an open door to a new encounter, in a dazzling interaction where the artist reveals his spontaneity, his passions, his interior warmth but also his modesty, like a secret floating in limbo waiting to reveal something more intimate… and which is revealed more than it is simply offered, while calling on the spectator’s own emotion. 

Je me suis laissée guider, plongeant au plus profond de mon être pour ressentir ce qui y était touché… Une sensation de force, de densité, de puissance, d’intensité où se mêlent, d’une façon prodigieuse, la juvénilité, la légèreté, le foisonnement, le rythme, le mouvement, l’ardeur de son auteur… 

I abandoned myself to the task at hand, diving into the very depths of my being so as to comprehend what was being touched… And felt a sensation where strength, density, power, intensity were so prodigiously combined with the artist’s youthfulness, lightness, abundance, rhythm, movement and ardour. 

Alliage paradoxal et harmonieux de l’enfant joueur, rieur, naïf et de l’adulte imposant, structuré, rigoureux ! Admirable alchimie de la maturité et de l’innocence ! Comme si je trouvais là mes rêves, mes jeux, mes couleurs d’enfant ! Sublime instant de reviviscence d’une insouciance légère, féconde et propice à l’enchantement ! 
La vie explose de vitalité, d’énergie, de joie, de lumière, de générosité, arborant aussi le versant plus sombre des interrogations existentielles qui, là, semblent attendre des réponses… 
Les douces rondeurs voluptueuses de la féminité s’allient, dans une belle complémentarité, à la force virile des formes plus imposantes, fermes et puissantes. Ensemble harmonieux émanant des profondeurs de l’être que le pinceau du peintre traduit subtilement. 

A paradoxical and yet harmonious melting pot of the young child playing, laughing, naive, and of the adult, imposing, structured, rigorous! And admirable alchemy of both maturity and innocence! It was as if I were re-discovering the dreams, games and colours of my childhood! A sublime instant of revival which is so carefree, light, fertile, guiding me easily on the road to enchantment! 
Life explodes with vitality, energy, joy, light, generosity, while also including a more sombre side of existential interrogations which seem to be waiting for answers. 
His works depict the soft and voluptuous roundness of femininity and the beautiful complementary nature and virile strength of the more imposing shapes, powerful and firm. A harmonious ensemble originating in the depths of our very being and which the artist’s paintbrush so subtly translates. 

Les thèmes sans cesse renouvelés expriment la présence, au cœur de l’artiste, de cet enfant, merveilleux créateur de voyages fantastiques, d’illusions, d’insouciance, de jubilation et de spontanéité que l’adulte, dans sa réserve, n’ose manifester…

His themes, so incessantly renewed, express the presence - in the very heart of the artist, the child and marvellous creator of fantastic voyages - of illusions, a carefree world filled with jubilation and spontaneity that the adult, in his mature reserve, no longer dares to demonstrate. 

J’ai eu l’honneur et le plaisir de faire la connaissance de Jean-François Larrieu, après l’expérience de ma confrontation avec son œuvre. J’ai éprouvé l’étrange sentiment de retrouver un ami, tant sa peinture m’avait révélé de lui, me confiant sa sensibilité artistique, humaine, chaleureuse, joviale et généreuse… avant même notre rencontre. 
Alors j’ai simplement envie de dire Merci ! Merci pour ce feu d’artifice, haut en vibrations, en sensations, en couleurs et en magie ! Merci à l’Artiste de provoquer mon émerveillement et mon étonnement ! 
Merci au hasard… si tant est qu’il existe ! 

I had the honour and pleasure of meeting Jean-François Larrieu after being confronted with his work. I experienced the very strange feeling of having found a long-lost friend, so much his paintings had given me the impression of knowing him, confiding in me his artistic, humane, warm, jovial and generous sensitivity… before we even met. 
And I only want to say “Thank you!”. Thank you for the reworks, so high in vibrations, sensations, colours and magic! Thanks to the Artist for provoking my wonder and my surprise! 
Thanks to a chance encounter… If there really is such a thing as chance! 

Christine Barrier
Psychanalyste / Psychoanalyst

Jean-François Larrieu à la Biennale Internationale d’Art de Pékin

Jean-François Larrieu est l’invité de la 8ème Biennale Internationale d’Art de Pékin. Son “Arbre de Vie” de près de 2 mètres de haut est actuellement exposé au Musée national de Chine à Pékin. 

Jean-François Larrieu is invited by the 8th Beijing International Biennale Exhibition. His “Tree of Life” is currently exhibited at the National Museum of China in Beijing. 

Présent dans de nombreuses histoires et légendes, l’arbre de vie est un symbole intemporel. La religion, la philosophie, l’histoire, l’ésotérisme et de nombreuses cultures y font référence. Il renvoie à la connexion au monde, à l’attachement et à la famille, ainsi qu’à l’idée de renaissance. 

L’arbre de vie est un élément central du travail de Jean-François Larrieu. Pour l’artiste, il s’agit de l’origine ancestrale commune à tous les êtres vivants. C’est un symbole de puissance et de longévité. Dans ses arbres de vie, Larrieu rassemble l’humanité et la nature, à partir de toutes les particules du cosmos. Les arbres de Larrieu nous rattachent à ce que nous sommes. De par l’énergie qu’ils dégagent et leur complexité, ils sont la représentation absolue de la nature. Cette nature aujourd’hui en danger qu’il est de notre devoir de préserver. 

The tree of life is a timeless symbol in many legends and stories. We can find references of the tree of life in religion, philosophy, history, esotericism and several cultures. It refers to our connexion to the world, our link to our families, as well as the idea of rebirth. 

The tree of life is a central topic in Jean-François Larrieu’s artwork. For the artist it corresponds to the source shared by all human beings. It is a symbol of power and longevity. In his trees of life, Larrieu wants to reunite Humanity and Nature by gathering the particles of cosmos. Larrieu’s trees of life connect us to our roots. From their energy and complexity, they are the absolute representation of nature. The same nature that is today threatened and that we must protect. 

L’Arbre de Vie de Jean-François Larrieu, actuellement exposé à Pékin, résonne avec le thème de cette Biennale 2019 qui promeut “un monde coloré et un avenir commun”. 

Larrieu’s Tree of Life, currently exhibited in Beijing, perfectly matches the theme of the Biennale 2019 edition: A Colourful World and a Shared Future. 

Une peinture universelle et compréhensible par tous

“Ma peinture est universelle car elle se rapproche de l’art primitif et repose sur un langage qui ne nécessite pas de grille de lecture” affirme Jean-François Larrieu. 

“My painting is universal because it is close to primitive art. No code or clue is necessary to understand it” states Jean-François Larrieu. 

L’art “primitif” ou art “premier” désigne les objets d’art des sociétés traditionnelles et des cultures reposant sur la tradition orale. Bien que controversé car associé au colonialisme, ce terme désigne par extension l’art traditionnel des cultures non-occidentales : l’art africain traditionnel, l’art d’Océanie traditionnel, les arts asiatiques, les arts précolombiens…

Primitive art, or ethnographic art, refers to art objects in traditional societies based on oral transmission. Although it is controversial because of its links to colonialism, the term refers more broadly to traditional art of non-occidental cultures: traditional African art, traditional Oceanian art, Asian arts, pre-Columbian arts… 

Contrairement à d’autres formes artistiques plus conceptuelles, les œuvres d’art primitif - ou utilisant le même langage artistique - sont compréhensibles par tous car elles ne font pas appel à un code sociétal ou culturel. Pour Jean-François Larrieu, c’est parce qu’elles sont constituées des éléments qui construisent la vie qu’elles touchent au plus profond de l’être. Qu’il soit originaire d’Océanie ou d’Afrique, l’art primitif repose en effet toujours sur des formes géométriques simplifiées et des éléments qui survivent aux cultures du moment. C’est ce qui le rend intemporel et lui permet de rester intelligible par tous. 
Prenons l’exemple de Pablo Picasso et de son célèbre tableau “Les Demoiselles d’Avignon”. Pourquoi cette œuvre parle-t-elle tant à tous ? Tout simplement parce que Picasso a absorbé le langage primitif. Les formes sont simplifiées et il n’est plus question de rester strictement fidèle à la réalité des sujets et des perspectives. 

Unlike more conceptual artistic forms, primitive artworks - or artworks using the primitive language - can be easily understood as they do not require any frame of reference, may it be societal or cultural. According to Jean-François Larrieu, primitive art touches the soul because it is made of elements that are composing Life. May it be from Oceania or Africa, it always relies on simplified geometric forms that cross the ages. This is why it is timeless and easy to understand.
Let’s take an example: the artwork “Les Demoiselles d’Avignon” by Pablo Picasso. Why does this painting move so many people? Just because Picasso assimilated the primitive language. Forms are simplified and there is no desire to represent reality and perspectives. 

Dans son travail pictural, Larrieu combine des éléments géométriques abstraits les uns aux autres, pour donner vie à la représentation figurative d’un sujet (souvent en lien avec la nature, la faune et la flore - comme c’est le cas dans son œuvre “Les Méduses” ci-dessus). Son œuvre repose sur des codes qui s’appuient, selon les propos de l’artiste, “sur le côté animal de l’être humain”. Il cherche ainsi à créer en suivant son instinct. Larrieu explique que c’est également de cette écoute de la nature qu’est née la dimension écologique de son travail, et la prise de conscience qu’il souhaite générer dans ses toiles. 

In his pictorial work, Larrieu combines abstract and geometric elements to each others and gives life to a figurative representation of one particular subject (usually linked to nature, fauna or flora - as it is the case in his “Jellyfishes” above). His artwork is based on codes that are - according to him - a reference to “the animal part of human beings”. He thus tries to follow his instinct while painting. Larrieu also explains that the environmental dimension of his work is inspired by his ability to observe nature. 

L’artiste revendique ainsi une peinture instinctive qui s’appuie sur le langage primitif : une peinture qui s’appréhende quel que soit son propre bagage culturel. 

The artist declares he is an instinctive painter using the primitive language and creating an artwork that can speak to everybody, no matter his/her cultural background. 

Older Posts

Custom Post Images

Stacks Image 2773

Larrieu et les couleurs

“La couleur, c’est l’inverse du néant”.
Dans cette phrase, Jean-François Larrieu résume tout son rapport aux couleurs. 

“Colour is the opposite of void”. 
In this statement, Jean-François Larrieu summarizes his connection with colours. 

Pour Jean-François Larrieu, positiver dans la création est la fonction d’un artiste. Il explique que c’est la couleur qui apporte à sa peinture ce côté solaire, gai et positif. Elle lui permet de créer le contraste et la vie sur la toile. Pour l’artiste, pas de doute, c’est dans la couleur que se cache le suc de la vie. 

For Jean-François Larrieu, creating positivity through art is the objective of every artist. He explains that colours bring joy and brightness to his paintings. They enable a sense of contrast and create life on the canvas. For the artist, there is no doubt: colours are the juice of life!

Gérard Gamand, ancien rédacteur en chef du magazine Azart, analyse le rapport de Jean-François Larrieu à a couleur : 
“Magie de la lumière captée par une matière voluptueusement travaillée, fééries colorées toutes vibrantes de transparence, chatoiement chromatique parfaitement maîtrisé : cette peinture s’adresse à tout le monde. […] Les teintes de sa palette sont poussées au paroxysme dans de grandes compositions mouvantes où les formes n’existent que par l’acte de peindre. Tout s’ordonne sur la toile par des couches successives reprises par un pinceau manifestement jouissif, lorsque la couleur prend possession de la surface.”

Former editor-in-chief of Azart Magazine Gérard Gamand has analysed Larrieu’s relation with colour: 
“The light’s magic captured by such finely-worked, voluptuous matter, illuminated fairies vibrating and transparent… the genius of sparkling chromatics: Larrieu’s style touches us all. […] The tints of his palette are pushed to the paroxysmal in large, metamorphosing compositions where shapes owe their existence to the very act of painting. It all comes together on the canvas, successive layers of emotion revisited by a paintbrush in the throes of exhilaration, where colour takes possession of the surface.”

Tous les éléments convergent… Ce n’est pas pour rien que les palettes de Jean-François Larrieu rivalisent de couleurs lumineuses et chatoyantes. 

All information combine to each other… Larrieu’s palette is full of bright and sparkling tones for a reason. 

Peindre la poésie

Peintre de la nature et de la vie, Jean-François Larrieu a développé un univers pictural qui ne ressemble à aucun autre. Il joue avec les couleurs, le plus souvent dans des tonalités chaudes et chatoyantes. 
Ses tableaux sont un assemblage d’une multitude d’éléments, comme les pièces d’un puzzle. Chaque entité est à sa place et répond à une architecture définir. 

C’est ce qui donne à ses œuvres énergie et mouvement. Elles dégagent ainsi de la joie, de la tendresse et sont à l’image de la vie, sensibles et entières. 

Plongez dans cet art singulier, et partez dès maintenant pour un voyage aux confins de l’univers poétique du peintre Jean-François Larrieu ! 

Painting poetry

Painter of Nature and Life, Jean-François Larrieu has developed his own pictorial world. He loves to play with colours, most often in warm and scintillating hues. 
His paintings are an assembly of a multitude of elements, like pieces of a puzzle. Each entity is perfectly in its place, filling its role as an integral part of one architecturally defined ensemble. 

It is what gives his work such energy and movement. His artworks vibrate joy and tenderness. They are the image of life, sensitive and authentic. 

Let’s dive into this singular artwork, and leave for a dreamlike journey into Jean-François Larrieu poetic world! 

Invitation, par Christine Barrier

Il me semble qu’on ne “regarde” pas un tableau de Jean-François Larrieu, on y “entre”… C’est une invitation, comme une porte ouverte à la rencontre, dans une éblouissante interaction où l’artiste révèle sa spontanéité, ses élans, sa chaleur intérieure mais aussi sa pudeur, comme une retenue qui reste là, en suspens, d’une révélation plus intime… qui se découvre plus qu’elle ne se donne en convoquant l’émotion du spectateur. 

It seems to me that one does not “look at” a painting by Jean-François Larrieu, one “enters into it”… it’s an invitation, like an open door to a new encounter, in a dazzling interaction where the artist reveals his spontaneity, his passions, his interior warmth but also his modesty, like a secret floating in limbo waiting to reveal something more intimate… and which is revealed more than it is simply offered, while calling on the spectator’s own emotion. 

Je me suis laissée guider, plongeant au plus profond de mon être pour ressentir ce qui y était touché… Une sensation de force, de densité, de puissance, d’intensité où se mêlent, d’une façon prodigieuse, la juvénilité, la légèreté, le foisonnement, le rythme, le mouvement, l’ardeur de son auteur… 

I abandoned myself to the task at hand, diving into the very depths of my being so as to comprehend what was being touched… And felt a sensation where strength, density, power, intensity were so prodigiously combined with the artist’s youthfulness, lightness, abundance, rhythm, movement and ardour. 

Alliage paradoxal et harmonieux de l’enfant joueur, rieur, naïf et de l’adulte imposant, structuré, rigoureux ! Admirable alchimie de la maturité et de l’innocence ! Comme si je trouvais là mes rêves, mes jeux, mes couleurs d’enfant ! Sublime instant de reviviscence d’une insouciance légère, féconde et propice à l’enchantement ! 
La vie explose de vitalité, d’énergie, de joie, de lumière, de générosité, arborant aussi le versant plus sombre des interrogations existentielles qui, là, semblent attendre des réponses… 
Les douces rondeurs voluptueuses de la féminité s’allient, dans une belle complémentarité, à la force virile des formes plus imposantes, fermes et puissantes. Ensemble harmonieux émanant des profondeurs de l’être que le pinceau du peintre traduit subtilement. 

A paradoxical and yet harmonious melting pot of the young child playing, laughing, naive, and of the adult, imposing, structured, rigorous! And admirable alchemy of both maturity and innocence! It was as if I were re-discovering the dreams, games and colours of my childhood! A sublime instant of revival which is so carefree, light, fertile, guiding me easily on the road to enchantment! 
Life explodes with vitality, energy, joy, light, generosity, while also including a more sombre side of existential interrogations which seem to be waiting for answers. 
His works depict the soft and voluptuous roundness of femininity and the beautiful complementary nature and virile strength of the more imposing shapes, powerful and firm. A harmonious ensemble originating in the depths of our very being and which the artist’s paintbrush so subtly translates. 

Les thèmes sans cesse renouvelés expriment la présence, au cœur de l’artiste, de cet enfant, merveilleux créateur de voyages fantastiques, d’illusions, d’insouciance, de jubilation et de spontanéité que l’adulte, dans sa réserve, n’ose manifester…

His themes, so incessantly renewed, express the presence - in the very heart of the artist, the child and marvellous creator of fantastic voyages - of illusions, a carefree world filled with jubilation and spontaneity that the adult, in his mature reserve, no longer dares to demonstrate. 

J’ai eu l’honneur et le plaisir de faire la connaissance de Jean-François Larrieu, après l’expérience de ma confrontation avec son œuvre. J’ai éprouvé l’étrange sentiment de retrouver un ami, tant sa peinture m’avait révélé de lui, me confiant sa sensibilité artistique, humaine, chaleureuse, joviale et généreuse… avant même notre rencontre. 
Alors j’ai simplement envie de dire Merci ! Merci pour ce feu d’artifice, haut en vibrations, en sensations, en couleurs et en magie ! Merci à l’Artiste de provoquer mon émerveillement et mon étonnement ! 
Merci au hasard… si tant est qu’il existe ! 

I had the honour and pleasure of meeting Jean-François Larrieu after being confronted with his work. I experienced the very strange feeling of having found a long-lost friend, so much his paintings had given me the impression of knowing him, confiding in me his artistic, humane, warm, jovial and generous sensitivity… before we even met. 
And I only want to say “Thank you!”. Thank you for the reworks, so high in vibrations, sensations, colours and magic! Thanks to the Artist for provoking my wonder and my surprise! 
Thanks to a chance encounter… If there really is such a thing as chance! 

Christine Barrier
Psychanalyste / Psychoanalyst

Jean-François Larrieu à la Biennale Internationale d’Art de Pékin

Jean-François Larrieu est l’invité de la 8ème Biennale Internationale d’Art de Pékin. Son “Arbre de Vie” de près de 2 mètres de haut est actuellement exposé au Musée national de Chine à Pékin. 

Jean-François Larrieu is invited by the 8th Beijing International Biennale Exhibition. His “Tree of Life” is currently exhibited at the National Museum of China in Beijing. 

Présent dans de nombreuses histoires et légendes, l’arbre de vie est un symbole intemporel. La religion, la philosophie, l’histoire, l’ésotérisme et de nombreuses cultures y font référence. Il renvoie à la connexion au monde, à l’attachement et à la famille, ainsi qu’à l’idée de renaissance. 

L’arbre de vie est un élément central du travail de Jean-François Larrieu. Pour l’artiste, il s’agit de l’origine ancestrale commune à tous les êtres vivants. C’est un symbole de puissance et de longévité. Dans ses arbres de vie, Larrieu rassemble l’humanité et la nature, à partir de toutes les particules du cosmos. Les arbres de Larrieu nous rattachent à ce que nous sommes. De par l’énergie qu’ils dégagent et leur complexité, ils sont la représentation absolue de la nature. Cette nature aujourd’hui en danger qu’il est de notre devoir de préserver. 

The tree of life is a timeless symbol in many legends and stories. We can find references of the tree of life in religion, philosophy, history, esotericism and several cultures. It refers to our connexion to the world, our link to our families, as well as the idea of rebirth. 

The tree of life is a central topic in Jean-François Larrieu’s artwork. For the artist it corresponds to the source shared by all human beings. It is a symbol of power and longevity. In his trees of life, Larrieu wants to reunite Humanity and Nature by gathering the particles of cosmos. Larrieu’s trees of life connect us to our roots. From their energy and complexity, they are the absolute representation of nature. The same nature that is today threatened and that we must protect. 

L’Arbre de Vie de Jean-François Larrieu, actuellement exposé à Pékin, résonne avec le thème de cette Biennale 2019 qui promeut “un monde coloré et un avenir commun”. 

Larrieu’s Tree of Life, currently exhibited in Beijing, perfectly matches the theme of the Biennale 2019 edition: A Colourful World and a Shared Future. 

Une peinture universelle et compréhensible par tous

“Ma peinture est universelle car elle se rapproche de l’art primitif et repose sur un langage qui ne nécessite pas de grille de lecture” affirme Jean-François Larrieu. 

“My painting is universal because it is close to primitive art. No code or clue is necessary to understand it” states Jean-François Larrieu. 

L’art “primitif” ou art “premier” désigne les objets d’art des sociétés traditionnelles et des cultures reposant sur la tradition orale. Bien que controversé car associé au colonialisme, ce terme désigne par extension l’art traditionnel des cultures non-occidentales : l’art africain traditionnel, l’art d’Océanie traditionnel, les arts asiatiques, les arts précolombiens…

Primitive art, or ethnographic art, refers to art objects in traditional societies based on oral transmission. Although it is controversial because of its links to colonialism, the term refers more broadly to traditional art of non-occidental cultures: traditional African art, traditional Oceanian art, Asian arts, pre-Columbian arts… 

Contrairement à d’autres formes artistiques plus conceptuelles, les œuvres d’art primitif - ou utilisant le même langage artistique - sont compréhensibles par tous car elles ne font pas appel à un code sociétal ou culturel. Pour Jean-François Larrieu, c’est parce qu’elles sont constituées des éléments qui construisent la vie qu’elles touchent au plus profond de l’être. Qu’il soit originaire d’Océanie ou d’Afrique, l’art primitif repose en effet toujours sur des formes géométriques simplifiées et des éléments qui survivent aux cultures du moment. C’est ce qui le rend intemporel et lui permet de rester intelligible par tous. 
Prenons l’exemple de Pablo Picasso et de son célèbre tableau “Les Demoiselles d’Avignon”. Pourquoi cette œuvre parle-t-elle tant à tous ? Tout simplement parce que Picasso a absorbé le langage primitif. Les formes sont simplifiées et il n’est plus question de rester strictement fidèle à la réalité des sujets et des perspectives. 

Unlike more conceptual artistic forms, primitive artworks - or artworks using the primitive language - can be easily understood as they do not require any frame of reference, may it be societal or cultural. According to Jean-François Larrieu, primitive art touches the soul because it is made of elements that are composing Life. May it be from Oceania or Africa, it always relies on simplified geometric forms that cross the ages. This is why it is timeless and easy to understand.
Let’s take an example: the artwork “Les Demoiselles d’Avignon” by Pablo Picasso. Why does this painting move so many people? Just because Picasso assimilated the primitive language. Forms are simplified and there is no desire to represent reality and perspectives. 

Dans son travail pictural, Larrieu combine des éléments géométriques abstraits les uns aux autres, pour donner vie à la représentation figurative d’un sujet (souvent en lien avec la nature, la faune et la flore - comme c’est le cas dans son œuvre “Les Méduses” ci-dessus). Son œuvre repose sur des codes qui s’appuient, selon les propos de l’artiste, “sur le côté animal de l’être humain”. Il cherche ainsi à créer en suivant son instinct. Larrieu explique que c’est également de cette écoute de la nature qu’est née la dimension écologique de son travail, et la prise de conscience qu’il souhaite générer dans ses toiles. 

In his pictorial work, Larrieu combines abstract and geometric elements to each others and gives life to a figurative representation of one particular subject (usually linked to nature, fauna or flora - as it is the case in his “Jellyfishes” above). His artwork is based on codes that are - according to him - a reference to “the animal part of human beings”. He thus tries to follow his instinct while painting. Larrieu also explains that the environmental dimension of his work is inspired by his ability to observe nature. 

L’artiste revendique ainsi une peinture instinctive qui s’appuie sur le langage primitif : une peinture qui s’appréhende quel que soit son propre bagage culturel. 

The artist declares he is an instinctive painter using the primitive language and creating an artwork that can speak to everybody, no matter his/her cultural background. 

Older Posts

Custom Post Images

Stacks Image 2792